RESSOURCES

QU’EST-CE QUE LE MICROBIOTE ?

Qu’est-ce que le microbiote ? 


Un microbiote désigne un ensemble de microorganismes, tels que des bactéries, des virus, des champignons… qui vivent dans un lieu donné. On trouve plusieurs types de microbiotes humains par exemple : 

-    Le microbiote cutané

-    Le microbiote de la bouche

-    Le microbiote des mains 

-    Le microbiote intestinal…


Le plus connu dans le corps humain est le microbiote intestinal. Il représente presque 2 kilos dans notre corps. Le microbiote intestinal représente l’ensemble des microorganismes présents dans les intestins, plus précisément le gros intestin, tels que des bactéries, des virus, quelques champignons...


Et pour aller plus loin : 

> Le microbiote, Futura Sciences 

> Le microbiote intestinal, Réseau Canopé

> Le microbiote et son rôle sur la digestion, Réseau Canopé 

> Qu’est-ce que le microbiote ? CEA 

 

Les rôles du microbiote


Le microbiote intestinal joue plusieurs rôles importants. Il permet en premier lieu de dégrader et d’absorber des nutriments qui donneront de l’énergie à notre corps. Les villosités, plis et replis de l’intestin permettent l’absorption et à leur surface se trouve un mucus qui contient le microbiote. Les bactéries intestinales permettent par exemple d’absorber des vitamines, et des fibres.

Le microbiote joue également un rôle immunitaire car il permet de détruire les mauvaises bactéries que l’on pourrait ingérer. Le microbiote intestinal est composé d’environ 10 000 espèces de microorganismes différents, cela constitue ce que l’on appelle une flore dominante. La présence d’une flore dominante empêche l’implantation d’autres microorganismes, et potentiellement de souches pathogènes, ce qui participe donc à l’immunité. 


Et pour aller plus loin :

> Le microbiote intestinal et la digestion des polysaccarides, Médecines Sciences 

> Microbiote, un monde de microorganismes, INRAE 

> Microbiote, les fabuleux pouvoirs du corps humain, Arte 

Les avancées et découvertes grâce au microbiote


Le microbiote est donc un élément clé de notre santé et grâce à cela, il a permis de faire de grandes avancées médicales et biologiques. Les bactéries qui vivent dans le microbiote ne peuvent pas être étudiées en dehors du système digestif car elles sont anaérobies (se développent en l’absence d’oxygène). Elles sont donc difficilement cultivables et c’est pour cela que la grande majorité des espèces composant le microbiote ne sont encore pas connues. Pour contrer cela, les scientifiques ont utilisé la métagénomique: au lieu d’étudier les bactéries directement, ils étudient leur génome. Le génome humain a déjà été séquencé il y a plusieurs années, et donc lorsqu’on prélève du microbiote, on peut définir les ADN appartenant au génome humain, et ceux appartenant aux microorganismes du microbiote. 

Ce séquençage permettrait d’isoler les microorganismes bénéfiques pour la santé, et de les cultiver pour pouvoir mettre au point des composés pharmaceutiques: les probiotiques de nouvelle génération. 


Le microbiote permettrait aussi d’en apprendre davantage sur certaines maladies métaboliques (qui touchent le fonctionnement du corps), comme le diabète ou l’obésité. En effet, les chercheurs peuvent maintenant prédire l’apparition de maladies métaboliques en fonction du type de microbiote d’un individu. Cela permettrait également de trouver des souches microbiotiques pouvant contrer ces maladies. 

Enfin, une piste prometteuse pour le microbiote est celle de l’étude du rajeunissement. En effet, le microbiote permettrait de rajeunir les cellules anciennes et de prévenir des maladies cognitives, lors d’une transplantation de microbiote de jeune souris sur des souris plus âgées. 


Et pour aller plus loin : 

> Le microbiote, Institut Pasteur de Lille 

> Microbiote, second cerveau du corps humain, Centre européen d’étude du diabète

> Le microbiote, un deuxième cerveau, vraiment ? INSERM

> Les transplantations fécales inversent les signes de l’âge chez la souris, Futura Sciences 


Science Action Normandie assure la gestion et l’animation de l’Atrium.

© Copyright 2020 L'Atrium